LIGUE pour la PROTECTION des TORTUES
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 De l’abattage des tortues vertes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rénald

avatar

Messages : 1275
Date d'inscription : 16/04/2008
Age : 58
Localisation : SUD Vaucluse

MessageSujet: De l’abattage des tortues vertes   Ven 5 Mar - 11:19

De l’abattage des tortues vertes aux forages de la Plaine des sables

La communication sur la récente ponte de tortue au Cap la Houssaye illustre parfaitement le décalage entre une communication dévoyée et la réalité.

La presse a relaté la découverte fortuite d’œufs de tortue par un "promeneur et son fils", "Lucas et son papa". Non seulement les journaux n’ont pas daigné citer le nom du découvreur, mais en plus ils ont illustré leurs articles avec des photos pompeusement barrées du nom du directeur de la ferme Kélonia. Voilà comment on se fait mousser pour occuper toute la place médiatique afin de truster les subventions.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ce même directeur était déjà dans les années 90, le directeur de la ferme Corail de St-Leu qui engraissait pour l’abattoir et la commercialisation, des tortues marines pourtant protégées par la législation internationale. Lui et Philippe Berne, déjà au conseil régional à l’époque, ont été des défenseurs acharnés de cet élevage indigne. Au point qu’il a fallu des années de lutte à un Réunionnais passionné des tortues marines pour faire cesser ces pratiques. Les conditions sanitaires avaient été pourtant reconnues déplorables : tortues blessées, malades, actes de cannibalisme dans les bacs surpeuplés dignes de l’élevage intensif (élevage concentrationnaire) que l’on connaît avec les poulets industriels. La justesse de ce combat a par la suite été reconnue, les tribunaux ont fait fermer l’abattage et arrêter le prélèvement des tortues juvéniles dans les îles éparses.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


C’est au nom de ce même acharnement de principe que l’Alliance annonce dans son programme aux élections régionales qu’elle envisage de s’asseoir sur la réprobation exprimée de la population, l’opposition de l’Union Internationale de Conservation de la Nature au développement de la géothermie dans le cœur du parc national, pour réactiver le projet des forages de la Plaine des Sables.

L’occasion de rappeler le bilan de la Région 10 ans après la loom qui a donné la compétence de la "maîtrise de la demande électrique" c’est 40.000 climatiseurs et 20.000 chauffe-eaux que la Région a laissés passer chaque année avec son octroi de mer bienveillant. C’est aussi 10% de l'électricité en saison chaude dédiés à la climatisation. C’est aussi le gaspillage des terres agricoles au détriment de l’objectif d’autosuffisance alimentaire alors que le photovoltaïque doit aller sur les toitures individuelles. Quand au projet de saccage de la Plaine des Sables rappelons que le dossier de l’enquête publique dit qu’il n’y a aucun indice sérieux.

Alors que l’on voit les pyromanes et les bouchers d’hier s’ériger aujourd’hui en pompiers du développement durable, c’est miser sur l’amnésie collective et se moquer du monde.

Jeanicot



Revenir en haut Aller en bas
http://www.tortuetetue.fr/
 
De l’abattage des tortues vertes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pétition pour lutter contre la pêche à la dynamite au Liban
» 75 % des tortues vertes absorbent des débris de plastique
» Algues vertes
» Dépecer les tortues vivantes pour garder la viande fraiche...
» comment faire hiberné mes deux tortues hermani

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIGUE POUR LA PROTECTION DES TORTUES :: INFOS TORTUES DU MONDE-
Sauter vers: