LIGUE pour la PROTECTION des TORTUES
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kélonia au chevet des bébés tortues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rénald

avatar

Messages : 1275
Date d'inscription : 16/04/2008
Age : 58
Localisation : SUD Vaucluse

MessageSujet: Kélonia au chevet des bébés tortues   Mer 10 Mar - 11:42

Kélonia au chevet des bébés tortues

Les scientifiques de Kélonia sont aux petits soins avec les jeunes tortues vertes retrouvées après leur naissance, la semaine dernière au cap La Houssaye. Ces bestioles regagneront la mer progressivement, en fonction de leur état de santé.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Dans le nid de ponte, la mauvaise qualité du sable a provoqué des lésions, comme on peut le voir ici.

Kélonia reçoit actuellement des hôtes exceptionnels. C’est là qu’ont élu domicile quelques tortues vertes, recueillies suite aux indications d’un promeneur et de son fils qui se baladaient au Cap La Houssaye, le 2 mars dernier. Sur les 112 œufs pondus, 53 embryons sont finalement morts dans la coquille. Pourquoi ? "L’eau s’est infiltrée dans le sable. Or, pour l’éclosion, il faut que le nid soit relativement sec", explique Mathieu Barret, chef d’équipe soigneur animalier. La faute à l’homme aussi, qui a construit un mur de soutènement pour la Nationale, réduisant l’espace pour pondre. Suite à cette découverte, une dizaine de bestioles ont été libérées vers la grand large. Par-contre, 27, présentant des malformations et des lésions, ont été récupérées par le directeur Stéphane Cicionne et son équipe. "Nous avons pris celles qui ne seraient pas parvenues à sortir naturellement. Dans tous les cas, elles seraient mortes", poursuit l’expert. Parmi celles-ci, une dizaine n’ont pas pu survivre.

Traitement de choc

Mathieu Barret et ses collègues veillent donc avec beaucoup d’attention aux 17 rescapées. Elles occupent actuellement un bac vert du laboratoire. Il a été impossible de les alimenter dès leur arrivée. "Nous avons attendu la fin de leur nage frénétique", avance Mathieu. Pendant les 48 heures qui suivent l’éclosion, les tortues activent leurs pattes sans cesse. Un réflexe instinctif destiné à trouver la mer le plus rapidement possible et ainsi échapper aux prédateurs. Ces animaux pèsent aujourd’hui environ 30 grammes chacun. Avec des blessures plus ou moins prononcées. Certaines s’en sortent avec de légères contusions, provoquées par le sable où a eu lieu la ponte. Et pour cause, il est composé de gravier et de roche. "15 ont bien récupéré. Par-contre, deux sont en mauvais état : malformées, elles ne bougent plus qu’une seule patte et nous les nourrissons nous-mêmes". Elles risquent de ne pas faire long feu. Le mode opératoire de suivi de ces reptiles est bien défini. Ils changent de bac tous les jours. "L’eau chauffée est filtrée et désinfectée afin d’éviter une surinfection des plaies. Nous les baignons dans de la vétédine, c’est de la bétadine pour animaux. On leur administre également du collyre qui contient de la vitamine A". Autant dire que tous les moyens sont mobilisés pour les sauver. Les plus fortes quitteront leur bac d’ici une dizaine de jours pour être relâchées en pleine mer, dans leur milieu naturel. Les fragiles devront patienter encore quelques semaines avant d’aller batifoler.

D.F.B CLICANOO.COM
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tortuetetue.fr/
 
Kélonia au chevet des bébés tortues
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Lampe de chevet] TAKE by Ferruccio Laviani
» [Lampe de chevet] Lampe MATHMOS Airswitch
» Kélonia relâche 5 tortues en pleine mer
» [Table de Chevet] design Illusion
» [Lampe Chevet] Pull light by Jessica Nebel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIGUE POUR LA PROTECTION DES TORTUES :: LES DIFFERENTES ESPECES :: Les marines-
Sauter vers: