LIGUE pour la PROTECTION des TORTUES
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Deux braconniers jugés au tribunal en février

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rénald

avatar

Messages : 1275
Date d'inscription : 16/04/2008
Age : 58
Localisation : SUD Vaucluse

MessageSujet: Deux braconniers jugés au tribunal en février    Mer 10 Nov - 11:55

Deux braconniers jugés au tribunal en février
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
JUSTICE – Interpellés par les douanes avec 112 kg de tortue débités

Hasard du calendrier, la justice vient tout juste de renvoyer devant le tribunal correctionnel, afin d’y être jugés, deux braconniers surpris les mains dans la viande de tortue par les douanes, en août dernier à Arue. Un procès qui se tiendra le 8 février prochain et qui, dans le contexte actuel, devrait être suivi de près par les défenseurs de la cause animale. Les deux pêcheurs encourent de trois mois à un an de prison, une amende pouvant se monter à 1million Fcfp,mais surtout la confiscation définitive de tout le matériel ayant servi à la pêche des tortues, pick-up et poti marara compris.

“Ces braconniers tombent sous le coup de la loi du 13 juillet 1990, qui n’accorde absolument plus aucune dérogation en matière de pêche à la tortue”, explique-t-on du côté du parquet de Papeete. Les seuls cas où la consommation de viande de tortue est tolérée étant pour une nécessité de survie immédiate, comme un pêcheur sans ressources alimentaires en avarie en mer, ouencore les populations d’îles isolées sans dessertes aériennes ou maritimes. Et encore faut-il prouver qu’on n’avait effectivement strictement rien d’autre à semettre sous la dent !


Massacrées pour… 5000 Fcfp du kilo


Ce n’est évidemment pas le cas de nos braconniers qui s’apprêtaient à revendre sous le manteau 112 kg de viande de tortue marine protégée, deux spécimens de tortue verte de l’espèce Chelonia mydas. “Les animaux avaient été minutieusement découpés et conditionnés dans des sacs plastiques”, précisaient les douanes en août dernier, rappelant que la tortue verte est “particulièrement recherchée pour la qualité de sa chair, mais protégée par la convention de Washington au titre des espèces menacées d’extinction”. Au cours de son audition, l’auteur de l’infraction avait expliqué qu’il était allé pêcher quelques heures auparavant, avec un ami, aux abords de l’île de Tetiaora, lieu de reproduction bien connu des tortues marines et qu’ils avaient tué les deux tortues vertes avant de les dépecer sur place. Dans le cadre de la procédure douanière, les agents de contrôle avaient prononcé la saisie des 112kgdeviande, d’une valeur estimée à 560 000 Fcfp sur le marché illicite. Soit à peine 500 Fcfp du kilo. Bien triste finpour une espèce protégée menacée d’extinction. Le pick-up et le poti marara ayant tous deux servis à la pêche illégale et au transport des tortues protégées avaient également été confisqués en attendant, si le tribunal l’ordonne au titre de peine complémentaire, leur confiscation définitive.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Raphaël Pierre la depeche de Tahiti


Revenir en haut Aller en bas
http://www.tortuetetue.fr/
 
Deux braconniers jugés au tribunal en février
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Six mois ferme pour avoir pendu ses deux chiens !
» Il avait recueilli deux merles blessés : l'ornithologue au tribunal
» Aston. Deux isards coupés en morceaux dans son sac, un braconnier interpellé
» cohabitation de deux chévres et un bouc
» deux lapins males, ca marche?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIGUE POUR LA PROTECTION DES TORTUES :: INFOS TORTUES DU MONDE-
Sauter vers: