LIGUE pour la PROTECTION des TORTUES
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Testudo Hermanni (Gmelin, 1789)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rénald

avatar

Messages : 1275
Date d'inscription : 16/04/2008
Age : 58
Localisation : SUD Vaucluse

MessageSujet: Testudo Hermanni (Gmelin, 1789)   Mer 5 Nov - 13:02

Testudo Hermanni (Gmelin, 1789)
La Tortue d’Hermann
Chordata, Vertebrata, Reptilia, Testudines, Testudinidae, Testudo



Historique:
Cette espèce est dédiée au botaniste et médecin Jean Hermann (1738-1800).

Répartition :
La tortue d Hermann occidentale est répandue dans une grande partie de l’Europe (nord ouest de la méditerranée) : nord est de l’Espagne(Albères), les îles Baléares, le sud est de la France (plaine et massif des Maures), en Corse, en Sardaigne, sur la cote ouest de l’Italie.
La tortue d Hermann orientale est répandue l’est de l Italie, l’ex Yougoslavie, l'Albanie, la Bulgarie, le sud de la Roumanie et la Grèce .
Depuis 1992, les deux sous espèces ont été déterminées par Roger Bour de la manière suivante.

Testudo H.Hermanni : tortue d’Hermann occidentale
Testudo H.Boettgeri : tortue d Hermann orientale

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Caractéristiques :
La tortue d’Hermann occidentale, Testudo hermanni hermanni Gmelin, 1789
Couleur fond jaune orangé avec taches noires, les couleurs sont très profondes, présence d'une tache sub-oculaire jaune, deux bandes noires continues sous le plastron (sillon médian des plaques pectorales inférieur que le sillon médian des plaques fémorales ). une griffe au bout de la queue, plus développée chez les males, plutôt de forme ovale, sa dossière est en dôme moins prononcée que chez les T.graceas, taille plus importante pour les femelles (taille maxi connue 22cm pour une femelle et 17,6cm pour un male).
Pour l’éleveur reste le problème de souche corse ou varoise. Les scientifiques ne considèrent (pour le moment) qu’un seul taxon, et il est parfois difficile voire impossible de déterminer sur des critères visibles, morphologiques, l’origine continentale ou insulaire :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
photos et montage rénald

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
photos Tangerine et montage rénald

Biotope :
La tortue d’Hermann vit dans le maquis, garrigue, colline méditerranéenne.
Vie dans un milieu à la foi dense pour se protéger et ouvert pour les pontes


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
photos Tangerine et montage rénald

Maintenance en captivité :
Un point essentiel un enclos une espèce.

Reproduction :
L’espérance de vie en captivité peut aller de 60 ans à 80 ans. . L’accouplement comprend des morsures et des chocs de carapace qui peuvent causer de graves blessures à la femelle en captivité. L'idéal étant la séparation entre les males et les femelles sauf au période d accouplement au printemps. La ponte commence vers la mi mai jusqu'au début juillet mais tout cela est déterminé par la photopériode et la chaleur. La femelle peut garder la semence d'un male durant 4-5 ans dans des replis de son appareil reproducteur. La reproduction ne fixe pas le sexe des embryons. Celui-ci dépend de la température d'incubation. La femelle creuse un trou avec ses pattes de derrière, puis pond des œufs. Il y a en moyenne 2 à 6 œufs. Une deuxième ponte peut avoir lieu 2 à 3 semaines plutard. L’incubation dure en moyenne 90 jours et les naissances interviennent après les premières pluies d’automne. La maturité sexuelle d'une femelle est de 12 ans, celle d'un male est de 10 ans.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
image et montage rénald

Hibernation :

Hibernation obligatoire de novembre à février
A ce moment, le rythme cardiaque et la respiration s’abaissent, elles ne dorment pas à proprement parler, il s'agit plutôt d'une sorte de léthargie. Les tortues en captivité doivent impérativement hiberner, besoin vital pour elles. Les tortues sont des animaux à sang froid (ectothermes) qui doivent s'adapter à la température ambiante pour assurer un bon métabolisme et une activité optimale. Dans notre région un caisson d hibernation ou leur maisonnette bien a l’abri du vent et d’une éventuelle inondation suffisent avec bien sur terre (au choix), foin (attention aux moisissures), paille, feuilles seiches, litière de lin.
ex : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Alimentation :

Régime végétarien
Suivez votre inspiration dans vos enclos et bacs extérieurs un maximum de variété de plantes, d’herbes, fleurs, fruits pour varier leur menus. Attention aux produits achetés en extérieur - à bien laver (insecticides, etc.…). Si l'apport principal des aliments vient de l’extérieur prévoir une journée de diète par semaine.
Voir liste alimentation : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[b]Sauvegarde :

Les prélèvements dans la nature sont interdits, de même que les relâchés
Cette une tortue est considérée comme étant en voie d’extinction et fait l'objet d'un Plan national. Un premier plan de restauration de la Tortue d'Hermann avait été rédigé par le CEEP (Conservatoire Etudes des Ecosystèmes de Provence) et la SOPTOM-Village des Tortues de Gonfaron pour être mis en œuvre en 1994. Il n'a pas été jugé prioritaire durant 9 ans au Ministère de l'environnement puis, avec le soutien de la Fondation Nicolas Hulot, a été remis en écriture en 2004, avec un financement de 80000 euros de la DIREN en 2004, il a finalement été publié en décembre 2007, puis amendé et validé par le Conseil National de Protection de la Nature(CNPN), il doit maintenant être mis en œuvre sous l'autorité de la DIREN PACA et du ministère chargé de l’Environnement.
L'association SOPTOM (Station d'Observation et de Protection des Tortues et de leurs Milieux), et le centre le Village des Tortues à Gonfaron ( [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien])pratiquent dans la mesure de leurs moyens des actions de protection. Le CEEP (Conservatoire Etudes des Ecosystèmes de Provence) qui a pour mission l'acquisition de terrains à haute biodiversité. La SNPN et le Collectif de la Plaine des Maures oeuvrent aussi pour éviter que certains importants projets d'urbanisation aient un impact grave sur les tortues et la biodiversité en général
.


Législation :
Elle figure dans l'Annexe 2 de la Convention de Washington, dans l'Annexe A de la Réglementation Européenne et dans l'Annexe I des deux Arrêtés Ministériels du 10 août 2004. La détention en France est soumise à conditions aux termes de ces Arrêtés du 10 août 2004
La détention de cette espèce est autorisée jusqu'à 6 individus adultes en demandant une Autorisation de Détention Préfectorale (ADP) à la Direction des Services Vétérinaires de votre département. L'appartenance à une association est vivement souhaitée par le Ministère. Au-delà de ce nombre de 6 adultes il est nécessaire d'obtenir un Certificat de Capacité (CDC). La vente est interdite, le don est autorisé (des registres d'Entrées/Sorties sont à tenir à jour et un formulaire de déclaration simple de cession est à fournir avec la tortue pour tracer son itinéraire en cas de cessions successives. Si la tortue à un numéro d'enregistrement CITES il doit être fourni également avec la cession de l'individu comme tous les documents relatifs au passé de la tortue.

liens dossier legalisation :[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Réferences :
la SOPTOM
l'élevage des tortues terrestres J.Maran
Roger BOUR laboratoire reptiles et amphibiens du museum d histoire naturelle de Paris
toutes les tortues du monde F.Bonin,B.Devaux,A.Dupré
Manouria sp testudo
Animal diversity


Dernière édition par rénald le Jeu 6 Nov - 15:07, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tortuetetue.fr/
 
Testudo Hermanni (Gmelin, 1789)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Testudo hermanni hermanni d'Italie
» testudo hermanni
» Testudo Hermanni oui mais Hermanni ou Boettgéri ?
» recherche femelle testudo hermanni
» Testudo hermanni acquisition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIGUE POUR LA PROTECTION DES TORTUES :: LES DIFFERENTES ESPECES :: Les terrestres-
Sauter vers: