LIGUE pour la PROTECTION des TORTUES
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La tortue Grecque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Janine
Modo
Modo
avatar

Messages : 1032
Date d'inscription : 20/01/2008
Localisation : PACA

MessageSujet: La tortue Grecque   Sam 3 Jan - 11:41

Fiche : La tortue grecque

    <LI class=txt>Rien à voir avec la Grèce !
    <LI class=txt>Elle aime la chaleur, mais pas trop…
    <LI class=txt>Elle a bon appétit !
    <LI class=txt>Papas bagarreurs et mamans insouciantes ?
    <LI class=txt>Des pertes énormes
    <LI class=txt>Menacée
  • Petit truc...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Rien à voir avec la Grèce !
Tortue grecque : drôle de nom pour une tortue qui ne vit pas du tout en Grèce ! Cette tortue ne vit en effet qu’en Afrique du Nord (Maroc, Algérie, Tunisie, Libye) et dans le sud de l’Espagne. C’est sans doute pourquoi on la connaît aussi sous le nom de Tortue mauresque (il y a très longtemps, on appelait « Maures » les gens vivant en Afrique du Nord).
Les tortues grecques que l’on trouve dans ces différents pays se ressemblent, mais elles montrent aussi beaucoup de différences, comme par exemple dans la couleur et les dessins de la carapace, ce qui fait croire à certains spécialistes qu’il n’y aurait pas une seule, mais bien plusieurs espèces différentes de Tortues grecques…
Deux autres espèces de Tortues vivent aussi en Afrique du Nord : la Tortue d’Egypte et la Tortue de Werner.
Carte d’identité :
Nom latin : Testudo graeca
Taille : les adultes mesurent jusqu’à 25 cm
Poids : les plus grosses tortues grecques peuvent atteindre jusqu’à 4 kg
Longévité : comme beaucoup de tortues, la Tortue grecque peut vivre longtemps : on parle d’une tortue ayant vécu 102 ans en captivité !
Caractéristiques : on peut reconnaître la Tortue grecque de la Tortue d’Herman (une autre espèce qui lui ressemble fort) grâce au fait qu’elle possède un éperon à l’arrière de chacune des cuisses postérieures. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]Elle aime la chaleur, mais pas trop…

Les tortues sont des animaux qui aiment la chaleur, et la Tortue grecque ne fait pas exception. Elle se sent vraiment bien lorsque la température se situe entre 25 et 30° C. Mais cela ne veut pas dire qu’elle peut rester en plein soleil : elle est souvent active en début et en fin de journée, se cachant à l’ombre durant les heures les plus chaudes. Et lorsqu’il fait vraiment trop chaud, comme cela est le cas en été dans les pays d’Afrique du Nord, elle se cache sous la terre ou sous des pierres pour « estiver » (s’endormir profondément) pendant des semaines d’affilée.La Tortue grecque se rencontre surtout dans les habitats ouverts, comme la garrigue, les cultures, les clairières en forêt, les zones broussailleuses… [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]Elle a bon appétit !

La Tortue grecque ne mange que des plantes. Elle se sert de son odorat bien développé pour trouver les plantes qu’elle préfère. Souvent, elle choisit soigneusement les plantes qu’elle a envie de manger, en les flairant longuement avant de les consommer : elle se nourrit de plantes grasses, d’herbes, mais aussi de fruits et parfois même de fleurs.[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]Papas bagarreurs et mamans insouciantes ?

Avril, mai et juin (selon les régions) sont les mois de la reproduction. A cette période de l’année, des mâles qui se rencontrent peuvent se livrer à des combats furieux, qui durent parfois plus d’une heure et qui peuvent entraîner des blessures sérieuses. Leur but est de retourner l’adversaire sur le dos. Quand ils se battent ainsi, ils produisent souvent des genres de soufflements qui s’entendent de loin.
Les femelles pondent de 4 à 7 œufs blancs dans un « nid » qu’elles ont creusé dans la terre, après quoi elles ne s’occuperont plus du tout de leurs petits. Elles choisissent des endroits très ensoleillés, et c’est la chaleur de la terre chauffée par le soleil qui fera éclore les œufs au bout de 75 à 90 jours. Les jeunes tortues sortent de l’œuf et gagnent la surface, puis doivent se débrouiller toutes seules dans la vie.
Des pertes énormes
De nombreux ennemis guettent les jeunes tortues. Avant même l’éclosion, les œufs sont parfois dévorés par des blaireaux, des fouines, des renards ou d’autres prédateurs à l’odorat fin et qui trouvent le nid creusé par la femelle, même si celle-ci l’a soigneusement recouvert de terre. Les jeunes tortues n’ont pas la carapace assez dure pour résister à la dent des renards, des chacals… Un rapace, le gypaète barbu (un très grand vautour), se saisit parfois d’une petite tortue dans son bec, puis il s’envole et la laisse tomber du haut des airs sur un rocher pour que la carapace éclate et qu’il puisse dévorer à l’aise la chair !
Quand elles ont atteint l’âge adulte, les Tortues grecques, bien à l’abri dans leur carapace, n’ont pour ainsi dire plus d’ennemis naturels.
Menacée
De nombreuses menaces mettent en danger la survie de la Tortue grecque. Les incendies de forêt peuvent causer de véritables ravages. Les méthodes modernes d’agriculture ne facilitent pas la vie aux tortues, et le développement des routes et de la circulation multiplie le nombre d’individus écrasés par les véhicules.
Le ramassage de tortues dans la nature pour alimenter le commerce est une des menaces les plus directes : dans les années 1960 et 1970, jusqu’à un million de ces animaux étaient capturés chaque année dans les pays d’Afrique du Nord ! Aujourd’hui, ce commerce est interdit dans les pays de l’UE, mais il n’a pas disparu dans les pays d’Afrique du Nord : des dizaines de milliers de Tortues grecques sont encore vendues aux touristes chaque année, ce qui met gravement en danger ces animaux dans les zones les plus fréquentées par les vacanciers.
Petit truc…
Sais-tu comment distinguer une Tortue grecque mâle d’une femelle ?
Ce n’est pas très compliqué, il suffit d’être attentif : le mâle a le plastron (le « ventre » de la carapace) incurvé tandis que chez la femelle, il est plat. Le mâle a une très grosse queue qu’il ne parvient pas à rentrer complètement sous la carapace, tandis que chez la femelle, la queue est plus petite.

_________________
On ne va jamais aussi loin que lorsqu'on ne sait pas où l'on va.
Christophe Colomb
Revenir en haut Aller en bas
 
La tortue Grecque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma tortue grecque
» Une tortue grecque en héritage (par Malice 1822)
» ma tortue grecque
» Identification tortue grecque mâle
» Tortue grecque avec oxyures!! URGENT SVP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIGUE POUR LA PROTECTION DES TORTUES :: LES DIFFERENTES ESPECES :: Les terrestres-
Sauter vers: